Serrure et assurance habitation

anaelleh21

Serrure et assurance habitation

Vous venez d’avoir votre serrure fracturée et vous ne savez pas où donner de la tête. Dans des situations pareilles, tournez-vous vers votre compagnie d’assurance. Le contrat d’habitation multirisques prévoit des remboursements en cas d’effraction, vol ou cambriolage dans un domicile. L’indemnisation se fait suivant le respect et la mise en place des dispositions relatives à la sécurité du logement. Auquel cas, Il ne sera pas possible de bénéficier du remboursement.

Poser une serrure de haute sécurité

La plupart des compagnies d’assurance exige de poser une serrure de haute sécurité Paris 4 ayant au minimum 3 points à 5 points d’ancrage. Certaines assurances vont plus loin en exigeant la pose d’une porte blindée ou de réaliser le blindage de la porte d’entrée. De même, les volets et les portes secondaires doivent aussi être sécurisés. Dans le cas de non-respect des critères de protection, l’assureur se réserve le droit de ne pas indemniser son client.

Que faire en cas d’infraction de domicile ?

Il se peut que vous ayez effectué toutes les recommandations établies par votre compagnie d’assurance. Quelques temps après, vous subissez une infraction. Que faire ?

Dans un premier temps, vous avez deux jours ouvrés pour déclarer l’infraction. Elle peut être fait au moyen d’une lettre recommandée avec accusé de réception. En attendant la réponse de l’assuré, il faut changer les serrures tout en conservant les anciennes. Elles serviront de preuve. Par la suite, déposer une plainte à la gendarmerie ou au commissariat le plus proche pour signaler le forfait.

Après ces deux jours, l’assuré doit compléter son dossier en récoltant les preuves du délit : serrure cassée, photos de la porte facturée, facture des biens volés. Puis un expert est mandaté sur les lieux afin de corroborer les dires du client. Voici quelques cas qui peuvent porter préjudice et coûter l’indemnisation de l’assuré :

– Vous sortez la nuit et vous ne fermez les serrures de votre porte

– Une absence prolongée de plus de 30 jours en cas de non clause d’inhabitation

– Un cambriolage subit en cas de perte et vol de clé.

Au vu du rapport de l’expert, l’assureur prend acte du travail établi. Il déterminera si vous bénéficierez oui ou non d’une indemnisation.