Couverture assurance d’une fuite dalle

anaelleh21

Couverture assurance d’une fuite dalle

Une fuite d’eau est toujours désagréable. Ce sont des dépenses imprévues pour réparer la tuyauterie. Fort heureusement, les compagnies d’assurances couvrent les frais de réparation fuite d’eau des canalisations.

Faire une recherche sur la dalle est un travail assez complexe. Il faut trouver la source du problème et en étendant les recherches sur toute la superficie de la dalle. Cela implique des ressources importantes et du matériel de qualité. Quelles sont les réparations à effectuer face à une fuite d’eau sous la dalle ? Les sociétés d’assurance couvrent-t-elles ce type de fuite ?

Provenance de la fuite de dalle

Les produits corrosifs diminuent le Ph de l’eau. De plus, ils détruisent les matériaux des tuyaux encastrés et ils se dilatent. Ces derniers ne supportent plus la pression d’eau envoyée dans les conduits. D’où l’apparition de fuite d’eau sous la dalle. Si le problème n’est pas rapidement résolu, la rouille va détériorer l’ensemble de la canalisation et les réparations seront plus importantes. Lorsque vous ressentez des mauvaises odeurs et apercevez de la moisissure sur la dalle, faites immédiatement appel à un plombier. C’est le signe de la présence de fuite d’eau.

Indemnisation de la compagnie d’assurance

Il est conseillé de faire appel à son assureur le plus tôt pour signaler les dégâts. Si le plombier résout la panne à ses prémices, les dégâts seront moins conséquents et le coût de l’intervention ne coûtera pas grand-chose. Par contre, si la fuite d’eau existe depuis fort longtemps, l’ensemble du réseau de plomberie sera touché. Dans ces cas, les murs sont affectés ainsi que le plancher. La société d’assurance risque de refuser de prendre en charge en totalité les dépenses. Elle le justifiera par une négligence du client. Pour éviter un refus catégorique de l’assurance, il est conseillé d’appeler dans un délai de 5 jours ouvrés pour signaler le problème.

Les fuites d’eau dalle reportées dans les délais ne sont pas forcément remboursables. Ces derniers prennent en charge les travaux si et seulement s’il existe des dommages physiques. S’il n’y a aucune perte, toutes les dépenses sont au frais du propriétaire ou du syndic de l’immeuble.

Pour éviter des surprises, faites une relecture de votre contrat d’assurance avant de faire appel à votre assureur. Ainsi, vous saurez ce qui est pris en charge et les conditions d’indemnisation. Faites-le aussi avant de signer le contrat d’assurance pour connaitre les bases sur lesquelles vous vous engagez.