Chauffe-eau : ce qu’il faut savoir

anaelleh21

Chauffe-eau : ce qu'il faut savoir

Nous apprécions à tout moment d’avoir de l’eau chaude à disposition dans les habitations. Cet équipement est indispensable surtout pendant les périodes froides. Pour trouver un chauffe-eau adapté à son logement, il faut tenir compte des besoins, des caractéristiques et du budget.

Comment éviter les pertes d’énergie ?

Les pertes d’énergie sont facilement réglées lorsque l’isolation d’une maison est résolue. Pour s’en assurer, il faut que les canalisations relient le réseau hydraulique au réservoir du chauffe-eau. Une fois le problème d’isolation résolu, il faut penser à réduire au maximum les longueurs des tuyauteries aux points de puisage. Dans une grande habitation à un ou plusieurs étages, avoir un chauffe-eau pour tous les points serait une perte d’énergie. Placer plutôt plusieurs chauffe-eaux à l’étage est une solution judicieuse pour les grandes surfaces. Un cumulus dans la salle d’eau situé à l’étage et un chauffe-eau à gaz dans la cuisine et les autres points d’eau situés à l’étage inférieur.

Les solutions anti corrosion et antitartre

Le ballon d’eau est exposé au phénomène de corrosion. Les ions nitrates, sulfates, chlorure contenus dans l’eau attaque progressivement la surface intérieur et extérieur du ballon d’eau chaude. La solution est de changer l’anode de l’appareil pour une en magnésium. Ainsi, elle fait précipiter les ions en suspension sur la paroi afin de la protéger.

Les résistances électriques qui baignent au contact de l’eau risquent s’entartrer. Pour pallier ce problème, on installe des résistances stéatites recouvertes d’un fourreau. Elles ont pour but d’éviter d’être attaqué par les effets du calcaire contenu dans l’eau.

Entretien du système de production d’eau chaude

Un ballon d’eau bien nettoyé et entretenu limite les pertes en énergie et en eau. Par exemple, vous êtes à l’abri des dégagements de gaz toxique, des risques de brulures et de la légionellose en cas d’eau trop froide. Sollicitez l’intervention d’un professionnel plombier chauffagiste pour l’entretien de l’appareil. Ainsi, vous utiliserez le système de chauffage en toute sécurité. Ce dernier contrôlera les brûleurs, la résistance, les capteurs, l’anode, le thermostat, le thermocouple et le groupe de sécurité.