Les pannes les plus courantes en plomberie

anaelleh21

Les pannes les plus courantes en plomberie

La vétusté, la cassure, le manque d’entretien sont les différentes causes à l’origine d’une panne de plomberie dans le réseau d’assainissement. Cependant, faut-il obligatoirement et toujours faire appel à un plombier. Certaines pannes de plomberie peuvent être réglées soi-même en un tournemain. Il suffit de connaître l’origine du problème pour le résoudre facilement. Voici une liste de pannes les plus courantes que vous pouvez réparer vous-mêmes.

Le robinet qui goutte

Le plic ploc incessant du robinet qui goutte peut causer des insomnies à répétition. Si la fuite n’est pas réparée, vous allez finir avec facture d’eau élevée une suite à une consommation excessive d’eau. Sur un robinet classique, la panne peut provenir d’un joint usé, d’une cartouche fissurée ou du col cassé. Pour le joint usé, il suffit de changer complètement par un nouveau de qualité après avoir de monter le robinet. Pour la casse, poser un mastic blanc avec un durcisseur. Puis lisser la pâte et attendez qu’elle sèche.

Les canalisations bouchées

Les canalisations d’un lavabo, évier, WC, baignoire, douche et sanibroyeur peuvent être débouchés par la méthode mécanique. Mais encore, il est possible d’utiliser des déboucheurs chimiques ou des produits naturels. La ventouse, le furet de plomberie, le cintre, le tuyau d’arrosage sont les outils mécaniques destinés à retirer les cheveux, les restes de nourriture, les serviettes hygiéniques, les lingettes et autres coincés dans les tuyaux.

Pour le débouchage naturel, rien de plus simple de faire des compositions de bicarbonate de soude et vinaigre blanc et du gros sel. A volume égal, faites un mélange de ces ingrédients naturels et laisser le produit agir toute la nuit. Puis verser de l’eau bouillante pour nettoyer la canalisation.

Les produits chimiques sont efficaces pour une action rapide. Néanmoins, ils sont corrosifs. Une utilisation excessive peut entrainer la destruction ou la fonte des tuyaux.

La baisse de pression d’eau

Si vous prenez du temps à prendre votre douche à cause d’un mince filet d’eau, cela veut dire que vous avez une baisse de pression. Le dépôt de calcaire est à l’origine de ce problème. Les dépôts s’incrustent sur le pommeau de douche et les aérateurs. Cela a pour effet de boucher les orifices du pommeau. Pour une pression d’eau suffisante, il suffit de dévisser le pommeau et le tremper dans du vinaigre afin que tout revienne à la normale.

Le WC qui fuit

Une fuite d’eau WC est toujours désagréable. En l’espace de quelques jours, votre consommation habituelle peut doubler. La vraie question à se poser est de savoir quelle partie est affectée. La fuite peut être provoquée par un joint, le robinet de WC ou le réservoir usé. La seule solution est le remplacement de la pièce défaillante. S’il s’agit d’un flotteur délogé du mécanisme de la chasse d’eau, il est nécessaire de bien le refixer pour qu’il n’y ait plus d’écoulement dans la cuvette des WC.